Boiron Suisse

Poussées dentaires

Poussées dentaires

Poussées dentaires douloureuses

Les dents de lait pointent le bout de leur nez ? C’est une étape normale qui se déroule entre 4 et 24 mois, et qui est souvent désagréable à passer pour bébé.

Conseils pratiques pour passer ce cap en douceur et sans douleur.



Les maux et symptômes fréquents

La poussée dentaire est une étape normale qui provoque une inflammation de la gencive qui peut se révéler plus ou moins douloureuse selon l’enfant.
Les signes qui ne trompent pas pour identifier une poussée dentaire : salivation abondante, gencives enflées, joues et fesses rouges, bébé grognon. Ils peuvent être accompagnés d’une fièvre inférieure à 38° et de diarrhées. Attention, il ne faut pas rapporter à la seule poussée dentaire, fièvre et diarrhée chez le nourrisson.


Ces signes sont la plupart du temps bénins… mais ils ont vite fait de laisser les parents désarmés et entraînent parfois une nervosité dans toute la famille.


Préparer l’arrivée des quenottes

Entre le moment où la dent pousse et celui où elle sort, c’est naturel bébé a envie de tout mordiller : son pouce, son poing, ses jouets… Pour le soulager, vous pouvez lui proposer un anneau de dentition réfrigéré, qui comblera son besoin de mordiller.

 

Pour soulager votre tout petit

Agissez dès les premiers symptômes. Parlez-en à votre pharmacien, droguiste ou médecin, ils sauront vous conseiller ou vous prescrire les médicaments adaptés.

Découvrez aussi :