Boiron Suisse

Affrontez l'hiver

Affrontez l'hiver

Conseils pratiques pour un hiver en pleine forme

Déplacements professionnels, charge de travail, obligations familiales, voyages… Les états grippaux ne font pas cas de votre emploi du temps ni de vos impératifs professionnels et familiaux !

 


Voici quelques conseils pratiques pour préparer votre organisme à traverser l'hiver et préserver votre capital forme :

  • Optez pour une alimentation variée et équilibrée et consommez sans modération fruits et légumes pour leur richesse en vitamines et minéraux.
  • Dormez suffisamment.
  • Favorisez une atmosphère saine. Pour cela, adoptez 3 réflexes : aérer, humidifier et chauffer modérément:
    • N’hésitez pas à ouvrir quotidiennement vos fenêtres, même par temps froid.
    • Mettez en différents endroits des humidificateurs d’air contenant quelques gouttes d’huile essentielle (eucalyptus, romarin, pin…).
    • Evitez les variations brutales de température et réglez le chauffage à 20°C dans les pièces à vivre et à 18°C dans les chambres.

Identifier les pathologies hivernales
L’état grippal


Qu’est ce qu’un état grippal ?

Les états grippaux sont dus à des virus qui vous contaminent. Ils sont contagieux et la transmission s’effectue principalement par les voies respiratoires.
Les premiers symptômes de la grippe sont : la fièvre, les frissons, les courbatures, les maux de tête.

La toux

Généralement bénigne et passagère, la toux s’avère cependant gênante et fatigante, pour le malade… comme pour son entourage !

 

Qu’est ce que la toux ?

La toux apparaît suite à de nombreuses causes : exposition au froid, humidité, courants d’air, climatisation, poussières, pollens, pollution… C’est un réflexe de l’organisme provoqué par l’accumulation de mucosités ou par l’irritation des voies respiratoires.
La toux peut être « grasse » : dans ce cas, il est nécessaire d’aider l’organisme à évacuer les excès de sécrétions en les fluidifiant.
Elle peut également être « sèche » : il s’agira alors de la calmer pour limiter l’irritation.

Le rhume

Nez qui coule comme une fontaine, nez bouché, éternuements, larmoiements…
Bénins et passagers, les rhumes apportent leur lot de désagréments, d’inconfort voire de fatigue d’autant que les occasions de s’enrhumer sont nombreuses et variées : coup de froid, humidité, courants d’air, climatisation, pollution…

 

Qu’est ce que le rhume ?

En contact permanent avec l’extérieur, notre nez filtre l’air ambiant chargé de pollution, de poussières et de microbes. Mais, il a parfois du mal à résister : c’est alors qu’apparaissent écoulements et obstruction nasale, éternuements en série, larmoiements…
Les rhumes peuvent évoluer en différents stades avec des sécrétions plus ou moins abondantes et irritantes, claires ou visqueuses. Ils sont souvent associés à des maux de tête et à une fatigue générale. Ce qui les rend inconfortables et difficiles à supporter, d’autant que ces symptômes peuvent durer plusieurs jours.

Le mal de gorge

Le froid, l’humidité, les courants d’air, la climatisation, la pollution, les atmosphères enfumées… sont autant d’occasions d’avoir mal à la gorge.

 

Qu’est ce que les maux de gorge ?

Le mal de gorge correspond à une irritation de l’arrière-gorge qui engendre notamment des picotements, des démangeaisons… Ces symptômes inconfortables, indépendants de toutes saisons, sont généralement bénins et passagers, et disparaissent rapidement lorsqu’ils sont pris en charge de manière précoce.


Réagir dès les premiers symptômes

Adoptez les bons réflexes pour prévenir et soigner les pathologies hivernales.
Il faut réagir très vite afin de combattre efficacement ces symptômes.
Parlez-en à votre professionnel de santé, il saura vous conseiller ou vous prescrire des médicaments adaptés à vos symptômes. Dans tous les cas, si les symptômes persistent, consultez un médecin ou demandez à votre spécialiste. Quelques réflexes à avoir :

  • utiliser des mouchoirs en papier et les jeter dès que possible à la poubelle
  • éternuer dans le pli du coude et non dans ses mains pour ne pas diffuser ses microbes
  • boire de l’eau suffisamment
  • se nettoyer les mains à l’eau tiède et au savon, aussi souvent que possible et/ou après tout contact avec le nez, les yeux ou la bouche

 

source : www.bag.admin.ch (pour le dernier paragraphe)

Découvrez aussi :